Actualité

Pour parvenir à un tournant énergétique en 2050, l’Office Fédéral de l’Energie (OFEN) subventionne des mesures dans le domaine énergétique à travers plusieurs programmes, InfraWatt assiste activement la confédération en proposant des idées de projet et présente ici les programmes de subvention actuels. Pas ailleurs, des informations à propos des thèmes et des manifestations actuels sont présentés.

 

Conseil neutre pour répondre à l'article sur les gros consommateurs                                                                                                                                        Dans divers cantons, les gros consommateurs (> 500 MWh/a de consommation électrique) doivent répondre à des prescriptions légales. À cet égard, les entreprisees d’approvisionnement en eau concernées doivent dans un premier temps définir quelle approche elles souhaitent adopter parmi les trois chemins possibles.

- La convention d’objectifs universelle (COU)

- La convention d’objectifs cantonale (COC)

- L’analyse de la consommation énergétique (ACE)

Dans le cas où les stations d’épuration (STEP) ou d’approvisionnement en eau ont choisi la voie impliquant le canton, c.-à-d. la COC ou l’ACE, et qu’elles ne bénéficient pas d’un suivi professionnel, les exploitants peuvent au besoin demander un soutien auprès d’InfraWatt, en particulier concernant l’accomplissement des exigences de l’article sur les gros consommateurs (AGC). En ce qui concerne l’AGC, InfraWatt a rédigé des recommandations pour les STEP et les SAE.


Regelpooling dans les infrastructures                                                         Dans le cadre d’un projet phare de l‘OFEN, une recherche a actuellement lieu pour investiguer si le potentiel de déplacement de charge dans les infrastructures par un pool de réglage peut-être utilisé.

 

RPC                                                                                                               Le conseil fédéral veut modifier la RPC et écourter les contributions financières. Les infrastructures s’en sortent bien dans ce processus, grâce notamment au lobbying d’Infrawatt. :

  • Centrales hydroélectriques sur eau potable :

Les tarifs de rachat devraient rester identiques voire même augmenter et la durée de rétribution raccourcie.

  • Stations d’épuration

Les subventions ne seront pas coupées (comme prévu initialement par le conseil fédéral). Des subventions allant jusqu’à 20% des coûts d’investissements sont prévues.

  • UVTD:

Des subventions allant jusqu’à 20% des coûts d’investissements sont également prévues.

Lors des premières discussions au parlement, la position des STEP et des UVTD a été encore renforcée. Il faut espérer que le parlement approuve les montants correspondant rapidement afin que les propositions réalistes qui sont dans la file d’attente puissent bénéficier de subventions et que les nouveaux projets soient implémentés.

Le conseil fédéral a l’intention de diminuer les mesures d’encouragement comme la RPC dès 2020 et d’instaurer une taxe d’incitation. Infrawatt tiendra ses membres au courant des développements futurs.

 

Intermédiaire pour les attestations CO2                                                       Dans les eaux usées se cachent beaucoup de chaleur, qui peut être utilisée pour le chauffage de bâtiments proches de collecteurs ou de stations d’épurations au moyen de pompes à chaleur. De tels projets peuvent bénéficier de subventions de la fondation KliK. Pour pouvoir faire l’objet d’attestations, aucun investissement majeur ne doit être engagé au moment de la demande, le projet doit générer une réduction de plus de 1000 tCO2eq jusqu’à 2020 (environ 1-2 millions de kWh/a) et ne doit devenir rentable qu’avec l’obtention des attestations.

Outre les projets de récupération de chaleurs des eaux usées, les projets de chauffage à distance au bois, les projets d’utilisation de rejets de chaleur, ainsi que les projets de pompes à chaleur peuvent également être subventionnés. InfraWatt se tient à disposition  pour assister les stations d’épuration, les communes et les maîtres d’ouvrage en tant qu’intermédiaire de la fondation KliK dans le processus de dépôt de dossier. L’association peut également proposer une démarche simplifiée pour le dépôt de demandes.