Eaux usées

Aides financières pour STEP efficaces en énergie                                            Les stations d’épuration font partie des plus grands consommateurs d’électricité au niveau communal. De nombreuses installations présentent encore un potentiel d’économie intéressant. Le programme "STEP efficaces en énergie" sera mis en place par l’association Infrawatt avec le soutien du VSA. Les mesures qui engendrent des économies d’électricité ainsi que les analyses énergétiques pourront être subventionnées.

Grâce au nouveau programme d’encouragement , les réseaux de chaleur à partier d'eaux usées peuvent profiter dès maintenant du même encouragement mais à des conditions très simplifiées. Une extension du programme de soutien aux réseaux de chauffage à distance ayant recours à des chaudières à bois, des pompes à chaleur, des rejets de chaleur industrielle, de chaleur provenant d’usines de valorisation thermique des déchets (UVTD) et d’extensions de réseaux est en cours de préparation.

Conseil neutre pour répondre à l’article sur les gros consommateurs               Dans divers cantons, les gros consommateurs (> 500 MWh/a de consommation électrique) doivent répondre à des prescriptions légales. À cet égard, les entreprisees d’approvisionnement en eau concernées doivent dans un premier temps définir quelle approche elles souhaitent adopter parmi les trois chemins possibles.

 - La convention d’objectifs universelle (COU)

- La convention d’objectifs cantonale (COC)

- L’analyse de la consommation énergétique (ACE)

 Dans le cas où les stations d’épuration (STEP) ou d’approvisionnement en eau ont choisi la voie impliquant le canton, c.-à-d. la COC ou l’ACE, et qu’elles ne bénéficient pas d’un suivi professionnel, les exploitants peuvent au besoin demander un soutien auprès d’InfraWatt, en particulier concernant l’accomplissement des exigences de l’article sur les gros consommateurs (AGC). En ce qui concerne l’AGC, InfraWatt a rédigé des recommandations pour les STEP et les SAE.

Point de départ de toutes stations d’épuration: l’analyse sommaire                  Les stations d’épuration contribuent à la protection de nos eaux. Dans ce but, une station d’épuration nécessite beaucoup d’énergie, à savoir bien plus que la quantité d’électricité qui est nécessaire pour toutes les écoles d’une commune. Les stations d’épuration représentent également une énorme source d’énergie renouvelable grâce au biogaz, aux boues d’épuration et aux eaux usées. Dans le cadre d’un projet phare de l’OFEN initié par Infrawatt, la faisabilité du déplacement de charge et la vente à un pool de réglage est également examinée.

La plupart des stations d’épuration en Suisse ont été examinées afin de définir des mesures énergétiques.  Etant donné que les technologies sont en développement continu, il est évident que des nombreuses stations d’épuration disposent de nouveaux potentiels énergétiques.Une étude de l’OFEN (2012) vient à la conclusion que l’achat d’électricité provenant de l’étranger peut être ainsi diminuée de 40%. L’analyse sommaire permet à un entrepreneur de vérifier, si les installations correspondent à l’état actuel de la technique sur le plan énergétique ou si de nouveaux potentiels énergétiques pourraient être exploités. L’analyse sommaire permet aussi une évaluaton des mesures réalisées. Par ailleurs, l’analyse sommaire peut également servir de base pour établir les rapports annuels.

Dans le cas où un assainissement ou une rénovation générale de la STEP est en suspens ou si l’analyse sommaire indique une possibilité d’économie d’énergie, il convient de procéder à une étude ciblée et à l’optimisation des mesures énergétiques.

Pour cela, l’analyse détaillée a fait ses preuves et permet d’indiquer les mesures concrètes à effectuer, leurs coûts, leurs économies ainsi que leur rentabilité. L’analyse détaillée  sera mise à jour  tous les 5 ans.  Sur la base de cette analyse, les exploitants pourront décider de la mise en œuvre et créer un plan budgétaire. L’analyse détaillée c’est démontré utiles dans les cas concrets :

  • La plupart des STEP présente un potentiel d’efficacité énergétique. Il est possible de réduire les coûts liés à l’énergie jusqu'à 50%.
  • En général, les mesures proposées dans le cadre de l'analyse énergétique permettent de dégager un bénéfice d'exploitation.
  • Les coûts de l'analyse énergétique sont le plus souvent amortis en moins d'un an.

Les mesures d’économies d’électricité sont subventionnées par Infrawatt, la production d’électricité renouvelable par la RPC, et la valorisation des rejets thermiques provenant des eaux usées par les attestations CO2.

La production d’électricité depuis le biogaz en vaut la peine
En Suisse, les stations d'épuration produisent beaucoup d'éléctricité, elles génèrent à partir des gaz de digestion plus de 100 millions de kWh d'électricité renouvelable par an. Ce qui correspond à la consommation d’électricité de quelque 50'000 habitants. L’électricité issue des gaz de digestion a un bilan écologique remarquable et peut ainsi obtenir le label "naturemade star". L'électricité produite peut être utilisée par l’opérateur de la station d’épuration même ou être vendue comme éléctricité verte. Les CCF ou turbines à gaz peuvent bénéficier d’un subventionnement de la RPC avec des contributions qui pourront aller dans le futur jusqu’à 20% du coût d’investissement.  De cette façon l’utilisation de toute la production d'électricité produite à partir du gaz d'épuration ou la construction de nouvelles installations de cogénération plus efficaces est de nouveau rentable. InfraWatt est à disposition pour vous fournir des informations sur l'état actuel de la RPC, les rémunérations et les procédures d’autorisation.

Les boues d’épuration
Les boues d'épuration sont une source d'énergie renouvelable. Grâce à l'utilisation des boues d'épuration dans les usines de ciment des combustibles fossiles peuvent être remplacés et les émissions CO2 peuvent être réduites. Par ailleurs, l’utilisation des boues d’épuration dans les usines d’incinération  ou  dans les installations de mono-incinération permettent de produire de l'électricité renouvelable et de la chaleur à distance. Dans le futur, le phosphore contenu dans ces boues pourra être récupéré (cf. ODT de l’OFEV), ce qui aura un rôle décisif lors du choix de la voie d’élimination des boues d’épuration. Pour cela,nous avons développé un outil qui permet de calculer le bilan énergétique d'une station d' épuration des eaux usées et de comparer les différentes voies d'élimination.

Utiliser le gaz d’épuration comme combusti                                                    Le gaz d’épuration peut être utilisé dans les centrales de cogénération des stations d'épuration des eaux usées (STEP). Il peut également être injecté dans le réseau de gaz naturel. L'injection dans le réseau vaut la peine uniquement pour les grandes STEP car cela nécessite une centrale de traitement du gaz ce qui consomme de l’énergie supplémentaire. InfraWatt conseille les stations d’épuration dans leurs décisions et sur leur concept énergétique par exemple en ce qui concerne la question : comment  les besoins en électricité et en chauffage de la station d’épuration peuvent être couverts en utilisant l'énergie renouvelable ou des rejets de chaleur.

"Médaille d'eau"                                                                                              Le prix «Médaille d'eau», est décerné tous les 5 ans aux stations d’épuration efficaces en termes d’énergie. En 2013, à Berne 24 STEP ont été récompensées(voir News). Les principaux critères de ce prix sont : une utilisation efficace en termes d’énergie, la réalisation d'une analyse énergétique et surtout la mise en œuvre de mesures d’économie d’énergie.

Valorisation de la chaleur résiduelle des eaux usées (pour plus d’informations voir rubrique chaleur à distance)                                                                          Les stations d’épuration peuvent couvrir leur besoin de chaleur par la chaleur résiduelle du CCF. Avec la chaleur résiduelle des eaux usées, elles disposent également d’une source d’énergie qui permet d’alimenter en chaleur des quartiers d’habitations. Pour autant que des preneurs potentiels se trouvent dans les entourages de la STEP, il vaut la peine d’examiner la possibilité de vendre cette chaleur comme cela a été fait par exemple pour la station d’épuration de Morgental à Steinach/Arborn. Dans ce cas, l’excès de chaleur de la cogénération, et des ventilateurs peuvent aussi été utilisés.

 

 

 

 

 

Fichier attachéTaille
2017_Liste Fachleute_Seminar_Energieeffiziente_ARA.pdf101.54 Ko
2015_Liste Fachleute_Seminar_Energieeffiziente_ARA.pdf182.38 Ko
Gros consommateurs_2015_fr.pdf289.75 Ko