Chaleur à distance

Les rejets de chaleur – une source d’énergie inconnue
Beaucoup de gens ne savent pas qu’en utilisant la chaleur résiduelle provenant de l'incinération des déchets et par les eaux usées environ 30% des bâtiments en Suisse pourraient être alimenté en chaleur ou en froid. L’utilisation de cette chaleur est très respectueuse de l'environnement, les technologies son testées depuis des années et par rapport au pétrole conventionnel et le gaz naturel la chaleur à distance est aussi  économiquement compétitive. Par conséquent InfraWatt s'est fixé comme objectif d’exploiter cet énorme potentiel énergétique de chaleur provenant de l'incinération des déchets, des eaux usées et d’autres sources d'énergie en Suisse, de lancer des projets concrets et de les réaliser.

Grâce au nouveau programme d’encouragement , les réseaux de chaleur peuvent profiter dès maintenant du même encouragement mais à des conditions très simplifiées. En moment, ce pour la chaleur à partir d’eaux usées. Une extension du programme de soutien aux réseaux de chauffage à distance ayant recours à des chaudières à bois, des pompes à chaleur, des rejets de chaleur industrielle, de chaleur provenant d’usines de valorisation thermique des déchets (UVTD) et d’extensions de réseaux est en cours de préparation.

Le chauffage à distance depuis les usines d’incinération
L'énergie thermique générée par la combustion des déchets peut être utilisé de plusieurs façons. En Suisse la plus grande partie des usines d’incinération en Suisse gènère en plus de l’électricité, de la vapeur industrielle et des rejets thermiques. L’utilisation de ces rejets thermiques pour le chauffage à distance est une forme d’énergie sure, économiquement compétitive et favorable pour l’environnement. Elle contribue à réduire la consommation de combustibles fossiles et à réduire les émissions de CO2. InfraWatt soutient les opérateurs par des conseils neutres. Comme les études démontrent, en Suisse le potentiel de chauffage à distance à partir de l'incinération des déchets est loin d'être épuisé. La  production pourrait être théoretiquement doublée d'ici 2035.

Utilisation de la chaleur résiduelle des eaux usées
Les eaux usées peuvent être utilisées pour le chauffage ou le refroidissement des bâtiments. Dans les bâtiments Minergie bien isolés, une grande partie de la chaleur s’échappe à travers l’eau que nous utilisons pour nous doucher et nous laver. Ainsi. les eaux usées en hiver sont beaucoup plus chaudes que l'air extérieur et en été plus froides. Cette énergie peut être récupérée avec des échangeurs de chaleur dans le collecteur ou à la station d’épuration et amenée au niveau de température adéquat grâce à une pompe à chaleur. La technologie est simple et éprouvée, et les installations sont dans beaucoup de cas rentables et concurrencielles.  

En Suisse, plus de 100 systèmes pour l’utilisation des eaux usées sont déjà en fonction. Le potentiel est cependant encore grand. Selon des calculs de l'Office fédéral de l'énergie, environ 5 % de tous les bâtiments pourraient être desservis de manière rentable par la chaleur à distance. Pour l’utilisation rentable de l'énergie des eaux usées il est nécessaire que le consommateur de chaleur soit proche d’un collecteur ou d'une station d’épuration. Les bâtiments avec de grands besoins en énergie comme les bâtiments d’administration, les écoles, les immeubles locatifs sont particulièrement adaptés. Infrawatt conseille les communes, les villes et les maîtres d’ouvrage dans la détermination de sites adaptés, dans les démarches et dans les possibilités de financement ou de subventionnement (attestations CO2, etc.). En plus, InfraWatt transmis des spécialistes de chaleur résiduelle des eaux usées.

 

 

 

 

 

Fichier attachéTaille
Faktenblatt_Abwärme_f_V1(2).pdf30.62 Ko
2016_11_OFEN_Chauffer et rafraîchir grâce aux eaux usées_f_.pdf1.35 Mo
Liste_spécialistes chaelur à distance_2013.pdf33.28 Ko