Déchets

 

Programme d’encouragement "réseaux de chaleur"                                     Le programme s’adresse aux réseaux de chaleur dont la construction, l’extension ou la conversion aux énergies renouvelables ou aux rejets thermiques n’a pas encore été réalisée et ne se trouve qu’en cours de planification.

Electricité renouvelable et chaleur des déchets
Les déchets sont une matière première (recyclage) et une source d'énergie importante. Les déchets étant en grande partie composés de matière organique, ils sont considérés à 50% comme une énergie renouvelable.
Les usines de valorisation thermique des déchets (UVTD) produisent environ la moitié de la production d’électricité renouvelable en Suisse (hors hydro-électricité). En outre, elles alimentent de manière fiable et écologique des villes, des quartiers, des entreprises et des industries en chaleur à distance (voir aussi chaleur à distance). La distribution de chaleur équivaut à environ 3 milliards de kWh par an, soit les besoins en chauffage de plus d’un million d'habitants. En Suisse, la production d'énergie par des UVTD peut encore être augmentée de manière significative. Par ailleurs, comme cela a été montré par Infrawatt dans le cadre d’un nouveau travail de recherche de l’OFEN, les UVTD en Suisse disposent d’un grand potentiel de déplacement de charge, chose qu’elles implémentent aujourd’hui déjà.

Une analyse détaillée permettant de définir des mesures d'efficacité
Près d'un quart de la quantité d’électricité produite par les UVTD ne peut pas être vendue, car elle est  nécessaire pour les besoins internes de l'installation elle-même. Des analyses menées dans plusieurs UVTD, entre autres par des experts d'InfraWatt, montrent que dans de nombreux cas, la consommation d'électricité peut être réduite de 15 à 30% par diverses mesures d'économie et que l'investissement nécessaire peut être rentabilisé en moins de 3 à 5 ans. Ce sont ainsi jusqu'à 10% d'électricité supplémentaire qui peuvent être vendus par les UVTD.

Vente d'électricité et de chaleur
L'utilisation de l'énergie produite par les UVTD suisses est très influencée par l'environnement et par la technique de l'installation. Selon les besoins en chaleur de la région, une grande partie de l'énergie provenant des déchets peut être utilisée pour de la chaleur à distance. Dans les installations efficientes, la vente de l'énergie contribue sensiblement à la diminution des frais de traitement des déchets et permet de financer des optimisations supplémentaires. Une analyse énergétique détaillée se justifie d'autant plus qu'elle permet de détecter des potentiels d'optimisation. Des mesures d'efficacité  diminuent les besoins énergétiques propres et augmentent ainsi la production et le rendement des installations.

Le recyclage
En dehors de la ressource énergétique que représentent les déchets, des matières recyclables peuvent également être récupérées. Du recyclage de ces matériaux résulte une économie substantielle d'énergie en comparaison à la production des produits de base ( alu 95%, cuivre 85%, fer 60%). La plupart du temps, le fer est séparé des scories. Seule une partie des décharges pratique une dépollution plus avancée. Les métaux non ferreux sont séparés et recyclés. Certains exploitants d'UVTD commencent à les séparer directement après la combustion. On peut ici parler d'un nouveau moyen de recyclage pour des métaux qui sont sinon perdus. Par la vente des ces métaux souvent précieux et par les économies sur les coûts de mise en décharge, le recyclage offre un potentiel de développement économique attractif.